Chien de lune et étoile filante

moondog_1_1-620x314

Votre collection de disques est là, bien rangée, en ordre. Vous croyez la connaître de fond en comble. Et un bon jour, vous tombez sur une perle que vous découvrez et écoutez par la suite de façon compulsive. Au cours des prochains mois, j’ai l’intention de vous présenter certaines de ces pièces inoubliables qu’on réécoute sans cesse parce qu’elles sont vitales et essentielles à notre équilibre. Ça, c’est pour vous faire connaître – afin qu’on ne l’oublie jamais -celui qu’on appelait ‘le Viking de la 6ème avenue’.

Moondog, de son vrai nom Louis Thomas Hardin, est un musicien américain né à Maryville au Kansas en 1916. À l’âge de 6 ans, petit Louis visite avec son père une réserve indienne dans le Wyoming; à 16 ans, il devient aveugle après l’explosion d’un bâton de dynamite; à 17, il suit des cours de musique et il devient par la suite artiste de rue pendant plus de vingt-cinq ans, à New York puis en Allemagne.

On retrouve à travers sa musique des influences très diverses (Jazz, musiques traditionnelles du Moyen Âge et des Indiens autochtones d’Amérique). Moondog a laissé une œuvre profondément originale, avant-gardiste et inclassable. Je vous recommande pour commencer le classique ‘Moondog’ paru chez CBS en 1969. Et pour vos oreilles,

cette pièce magnifique [Télécharger]
, véritable bijou d’une certaine culture libertaire mais surtout, un poème introspectif qui dépasse la notion de temps.

Moondog – CBS 1969




La pièce en question fait aussi partie du code génétique musical de nombreux artistes, écrivains, journalistes, acteurs et réalisateurs de la fin des années 60 et du milieu des années 70. Janis Joplin a entrepris à partir de 1966 sa carrière d’étoile filante à titre de chanteuse des groupes Big Brother and The Holding Company et The Full Tilt Boogie Band. On retrouve aussi

All is Loneliness [Télécharger]
sur l’excellent coffret ‘Box of Pearls: The Janis Joplin Collection’. Une interprétation honnête et sincère.

Janis Joplin – Woodstock

2 thoughts on “Chien de lune et étoile filante

  1. Salut Homme Scalp!

    Bienvenue dans le monde des blogeurs…. Merci pour ces deux versions pas piquées des verres… de crystal de l’homme schizophrène du 21e siècle.

    Merci de me faire… nous faire découvrir Moondog. Tu as piqué ma curiostié… j’ai consulté ma discothèque et j’avais une autre pièce du personnage… et j’ai poussé plus loin mes recherches qui m’ont conduites sur le site officiel de Moondog : http://www.moondogscorner.de/. Beaucoup d’infos si la chose t’intéresse…

  2. Merci. Je connais le site. Moondog a une sensibilité bien plus européenne qu’américaine et c’est pourquoi il a choisi d’y terminer ses jours.

    The story of Moondog est aussi à entendre, de même que l’excellent SAX FOR A PAX paru en 1994 en hommage à l’inventeur du saxophone.

Pas de gêne, là. Commentez.