Les Beatles : Imagine qu’elle t’aime

Je savais que je ne pourrais me retenir. Voici – pour votre divertissement et votre plus grande joie – 3 autres reprises des ‘Bébites’ que je qualifierais d’essentielles à tout mélomane qui se respecte. Elles ont toutes été produites par des artistes dont je vous parlerai plus en profondeur dans un article ultérieur.

medium_sellers-strangelove2.png

Je ne peux me passer de Peter Sellers. L’humoriste britannique était un grand ami des Beatles (particulièrement de George Harrison) et il s’est beaucoup amusé à enregistrer des interprétations surréelles de l’oeuvre de Lennon-McCartney, en insistant particulièrement sur le caractère simpliste des paroles.

She Loves You [Télécharger]
a été passée plusieurs fois à la moulinette, entre autres par cet extraordinaire personnage de dictateur allemand.

tiny-tim.jpg

Tiny Tim, dont le penchant pour la musicologie n’était connu que par ses vrais fans, passait pour un être bizarre à la fin des années 60. Peu avant son décès, l’artiste était en train de connaître une véritable renaissance grâce à un album réalisé en compagnie des amoureux de la polka Brave Combo. Il a rendu hommage aux auteurs-compositeurs britanniques en y allant de sa

version personnelle et très amoureuse du classique Girl [Télécharger]
.

08081817441_r_cheese_cropped_72.jpg

Vous avez fort probablement entendu parler de Richard Cheese, le prince des crooners de ce siècle. Après avoir détourné complètement de leur sens les grands classiques des années 80, 90 et 2000, la tête fromagée nous concoctait cette

version encore plus déjantée de l’hymne pacifique Imagine [Télécharger]
de Lennon. À ce jour, on n’a pas encore entendu parler de la réaction de la veuve Ono.

Peter Sellers – She Loves You [Télécharger]

Tiny Tim & Brave Combo – Girl [Télécharger]

Richard Cheese – Imagine [Télécharger]

One thought on “Les Beatles : Imagine qu’elle t’aime

  1. Parlons-en de la veuve Ono! Vous devriez mettre quelques uns de ses chefs d’oeuvre en ligne d’ailleurs. Quelle voix! Quel talent! Quelle horreur!

    Sinon la version allemagne nazie de She loves you est positivement sublime.

Pas de gêne, là. Commentez.