03 – Noël puant

(Novembre 2005, la Californie inaugure une bibliothèque interdite aux gens qui sentent mauvais)

Regarder les cartoons de Bugs Bunny et ses amis figure parmi les moments inoubliables de mon enfance nord-américaine. Je vous promets de consacrer un article ou deux à la musique de dessins animés un de ces quatre, si vous êtes gentils. Et à travers la galerie de personnages loufoques et extraordinaires peuplant l’univers de de Looney Tunes, on retrouvait entre autres Pepe le Pew, un putois malodorant à l’accent français et grand séducteur (et il faudra demander à l’animateur Chuck Jones ce qui l’avait inspiré pour la création du personnage).

Donc, Pepe est une mouffette puante déambulant dans les rues de Paris au printemps à la recherche de l’amour; mais deux obstacles majeurs l’empêchent de rencontrer l’âme soeur: sa mauvaise odeur pestilentielle et sa technique de drague agressive. Le putois faisait aussi preuve d’un sens poétique remarquable (« normal, un Français! ») qu’il livrait avec toute la suavité dont il était capable (avec la voix agile et stupéfiante de Mel Blanc):

« The arms of Pepé are about you, all the day live long.
The lips of Pepé are upon you, Melody you are wrong.
Pepé’s love is strong.
Darling can’t you hear me asking, you’re going now to where?
Do you think she’s gone and left me? Ah, well, c’est la guerre! »

Extrait de l’album ‘Have Yourself a Looney Tunes Christmas, starring Bugs Bunny and Friends’, Daffy le présente et Pepe le Pew chante pour vous:

Christmas in Paree [Télécharger]
.

Et si vous devenez un inconditionnel de Pepe, un

autre extrait [Télécharger]
.

4 thoughts on “03 – Noël puant

  1. À voir sur Wikipédia! Tout d’abord c’est le créateur de la série trash-o-comédie pour enfants déviants Ren & Stimpy de Spumco. Il est celui qui a inauguré les dessins animés sur internet avec Flash. Et la cerise sur le sunday, c’est un gars de Chicoutimi! 🙂

  2. Rappelle-moi de publier la musique de Red and Stimpy… j’ai quelques bébelles intéressantes dans le fourneau qui concerne cette excellente série.

Pas de gêne, là. Commentez.