… et le diable s’en doute!

Pet Sounds

Selon Sir Paul McCartney, légendaire scarabée bientôt dépouillé de ses millions, il s’agirait de la plus belle chanson jamais écrite. Bien qu’elle soit légèrement pompeuse, je suis assez d’accord avec cette évaluation de God Only Knows des Beach Boys.

Parce qu’on a affaire à un authentique ‘chef d’oeuvre’. La pièce a été composée par Brian Wilson, le texte est de Terry Asher et le chant principal est assuré par Carl Wilson, frère de l’autre. Techniquement très achevée, elle est de loin un des morceaux les plus sophistiqués jamais composés alors par les Beach Boys. Non seulement y reconnait-on la signature légendaire des ‘gars de plage’, mais elle dévoile aussi un arrangement absolument superbe et une orchestration impeccable (accordéon, violon, violoncelle, cuivres et bois) du genre à faire rougir George Martin. La rumeur étant que Paul aurait été tellement saisi par l’album Pet Sounds (1966) qu’il se serait mis à l’écriture de Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band. The rest is history.

smile16beachboyssmilel.jpg

Dégustez donc l’originale ainsi que plusieurs versions. Notez particulièrement celle de Julia Nunes (vidéo YouTube), une jeune et hyper talentueuse pratiquante du ukulele dont le talent me rend sans voix (merci à rapaz pour la plogue!).

Considérez tout d’abord Petra Haden, violoniste américaine de grand talent. La madame a un bagage musical considérable alors qu’elle n’a pas encore atteint la quarantaine. Fille du contrebassiste Charlie Haden, elle a contribué aux albums des Decemberists, Beck, Mike Watt, les Foo Fighters, Green Day, Yuka Honda et avec ses soeurs violoncelliste Tanya et bassiste Rachel au sein des Haden Triplets. Elle a récemment commis un arrangement de Sell Out des Who pour un choeur a capella de 10 femmes.

Switchfoot offre un assez bel arrangement du classique God Only Knows, très fidèle à l’original. Le groupe est originaire de San Diego. Les gars ont eu quasiment peur de toucher à la pièce, c’est vous dire comment elle est parfaite.

La version d’Elvis Costello provient d’un enregistrement de sa tournée avec le quatuor à cordes The Brodsky Quartet alors que l’ensemble se produisait en spectacle au New York Town Hall en 1993. L’arrangement est intelligent, calibré, plein de belles trouvailles. Mais la voix de EC risque de ne pas plaire à tout le monde.

Pour ceux qui comme moi auraient noté le talent de Julia Nunes, sachez qu’elle génère beaucoup d’attention sur Youtube et qu’elle a déjà son propre site web et lancé un album autoproduit.

Petra Haden – God Only Knows [Télécharger]

The Beach Boys – God Only Knows [Télécharger]

Switchfoot – God Only Knows [Télécharger]

Elvis Costello and The Brodsky Quartet – God Only Knows [Télécharger]

6 thoughts on “… et le diable s’en doute!

  1. Bonjour M. Scalp,
    ces versions sont sublimes, à part celle d’Elvis qui gâche un peu tout avec sa voix. Mais dites moi, vous n’auriez pas une version poche par hasard? 🙂 Du genre chanté par la nonne de St-Wenceslas accompagnée au gazou?

  2. J’ai longtemps hésité à inclure la version de David Bowie qui franchement faisait très dur. Je crois que j’aime trop la chanson… et je ne voulais pas troubler la paix en Bolivie!

  3. Haha je savais bien que God only knows avait du être massacré par quelqu’un! Pitié M. Scalp, le manque de talent à droit à sa place aussi! Et je ferai tout ce qu’il faut pour éviter un scandale national. Evo Morales, un pote à moi, m’a offert son indéfectible support!

  4. Quand même, malgré la voix douteuse de Costello, admets que l’arrangement est excellent…

  5. Ceci dit, tu peux consulter le post précédant et télécharger Gros Jambon de Réal Giguère pour partager la culture québécoise avec tes amis boliviens.

Pas de gêne, là. Commentez.