MPA 000 – Musique pas d’air

100.jpg

J’ai bien dû la promettre des centaines de fois à probablement une dizaine de personnes de mon entourage. Ceux et ceuses-là sont déjà en train de se bidonner à la simple mention de la mythique cassette ou du mythique CD maison « que je vais te faire quand j’aurai le temps, tu vas voir… »

Et bien sûr, le temps passe. Et vous savez ce que c’est, on oublie et on laisse tomber. Mais à quelque part dans un coin caché de la mémoire, ça travaille et ça cogite. Ça fait que, mesdames et messieurs, la voici enfin cette fameuse compilation. Et je dois, en notes préliminaires, fournir quelques explications.

friendsdead.jpg

Au cours des années, j’ai été tenté de faire des bilans, de revenir sur mes coups de coeur musicaux, de mettre ça en perspective sur une ligne historico-socio-politique. Le fait est que rien ne se passe de façon logique dans la tête des mélomanes, des collectionneurs et des tripeux de musique qui ont souvent tendance à partir dans plusieurs directions, à quitter des sentiers, à se perdre, se retrouver pour ensuite se perdre, tout abandonner et retrouver la foi. C’est comme ça, y’a rien à faire.

singingpostman.jpg

Donc, j’ai tout simplement décidé d’empiler une centaine de chansons en suivant le principe que les coups de coeur et les ‘incontournables’ vont apparaître de temps en temps, mais que les incongruités et les pièces inclassables seront aussi de la partie. Évidemment, j’ai été tenté de faire connaître des choses un peu plus élaborées que j’ai toujours approchées avec une curiosité élémentaire (en souhaitant que vous fassiez de même), mais la compilation risque aussi s’égarer dans des chemins douteux parce que c’est souvent comme ça sans boussole. Par contre, l’émotion sera au rendez-vous.

Alors, visiteurs occasionnels ou réguliers, faites place à la ‘pile de records’ de L’Homme Scalp et téléchargez tranquillement le tout. Il devrait y en avoir pour 4 à 5 CD et pour ceux que ça intéresse, la durée totale de la compilation est de 6 heures, 3 minutes et 18 secondes. Les amateurs de numérologie noteront aussi que les chiffres que je viens de vous donner sont en relation entre eux, ce qui est… heu… vraiment… étonnant, n’est-ce pas?

Le titre du projet: Musique pas d’air. *

À bientôt.

_______________________________________________________

* Dédié à tous ceux qui m’ont conseillé d’arrêter de perdre mon temps à écouter ce qu’ils appelaient « de la musique pas d’air ».

5 thoughts on “MPA 000 – Musique pas d’air

  1. Homme-scalp
    inutile de te dire que tu m’émoustilles drôlement avec ta compile massive.
    Mais où, comment se la procure-t-on ?
    Je ne vois ici aucun lien…
    Suis-je distrait, aveugle ?
    Montre-moi la lumière !

  2. Négateur de héron, je dois demander pardon pour cet oubli. Comme tu as pu voir, le titre de ce post portait le numéro 000; pour dire que la compile débutait le lendemain avec le numéro 001. Et ainsi de suite jusqu’à 100.

    J’espère que tout est bien chez toi là-haut, comme disent les anglais!

    C

Pas de gêne, là. Commentez.