MPA 011 – Tapez Suédois ©

01-lars_jpg.jpg

Il fête son 60ème anniversaire en 2008. Je pourrais vous présenter Lars Gustav Gabriel Hollmer en expliquant d’entrée de jeu que le pianiste, accordéoniste et compositeur suédois a une influence plus que considérable sur la musique rock progressive contemporaine et racinaire (entendre par là folk) de son pays; vous dire que le Suédois a endisqué des oeuvres majeures au sein de la demi-douzaine de groupes auxquels il a participé (Samla Mammas Manna, Zamla Mammaz Manna, von Zamla, Ramlösa Kvällar, Fem Söker En Skatt,Looping Home Orchestra, Accordion Tribe et les Québécois de La Fanfare Pourpour) pendant plus de 40 ans, en plus de collaborer avec les meilleures musiciens de la planète folk et improvisée; qu’il est le spécialiste des signatures rythmiques irrégulières et qu’il fait preuve d’une certaine audace improvisationnelle; qu’il défie toute classification, mais que sa musique a déjà été comparée à celle de Nino Rota, Robert Wyatt, Brian Eno et du Penguin Cafe Orchestra.

02-pict1612_jpg.jpg

Mais je préfère exprimer, de façon plus personnelle, une sympathie complète et totale envers le musicien de Uppsala. Ses mélodies, faussement naïves, me vont droit au coeur et ses délires rythmiques provoquent chez moi joie et allégresse (on se croirait à Noël!). Lars est capable de vous scier en deux en composant des lignes thématiques simples qui sont par la suite développées avec génie et lyrisme; et le compositeur est capable de vous tirer les larmes avec des images mélodiques d’une efficacité foudroyante.

9b18dfd9aa87c26519c21f49cdf0c83f_full.jpg

Le problème pour le critique, c’est que la musique de Lars Hollmer ne cadre nulle part. La qualifier de «rock progressif» est aussi productif que de comparer les Beatles à un groupe de blues ou décrire Stockhausen comme un pianiste de films muets. Et soyons bien clairs : il ne s’agit pas de musique traditionnelle suédoise! Il faut aller au-delà de tels raccourcis. Lars Hollmer n’emprunte aucun raccourci. L’écoute révèle des images – des chants religieux dans une église, un lac gelé, une bicyclette brisée, des jeux d’enfant, l’innocence, la tristesse. Tout comme Astor Piazzolla, Lars Hollmer est un compositeur sérieux qui utilise le vocabulaire de la musique populaire traditionnelle pour définir à son tour son propre vocabulaire. L’espièglerie galopante et l’enthousiasme contagieux de Lars laisse parfois place à l’expression la plus éloquente que je connaisse de la solitude. Ce n’est pas peu dire. Innocence, tristesse, une bicyclette brisée. Un compositeur peut-il vraiment rêver de plus?

— Fred Frith

Lars Hollmer – Vendeltid [Télécharger]

© Le jeu de mot « tapez suédois » appartient en droits au groupe Les Batinses que je remercie drette-là.

Pas de gêne, là. Commentez.