MPA 014 – Y vont venir me chercher!

george_bush_001.jpg

Le développement de l’industrie du disque a fait naître l’expression consacrée ‘One Hit Wonder’. Admettez avec moi que ça dit ce que ça a à dire: On peut traduire ça aujourd’hui par ‘La saveur du jour’; on parle ici des artistes qui ont fait mouche avec UNE SEULE et unique chanson qui est devenue leur signature, leur trademark par lequel on les reconnait systématiquement. Le producteur de disque et faiseur de chansons Jerry Samuels est entré très rapidement dans cette catégorie en atteignant le top 5 des palmarès ‘novelty’ avec « They’re Coming to Take Me Away Ha-Haaa! » sous le pseudonyme Napoleon XIV.

napoleonxiv.jpg

Entre 1956 et 1965, Samuels gagnait sa vie dans l’ombre et écrivait des tubes pour Johnnie Ray, Doris Day, The Chantels et Sammy Davis Jr. Mais il rêvait – comme le veut le cliché habituel – de devenir une star; après quelques tentatives ratées, il concocte en 1966 la chanson They’re Coming to Take Me Away sous le nom de plume Napoleon XIV, contraction de l’empereur Napoleon et du roi Louis XIV (pas mégalo du tout!) et le succès a été foudroyant. Samuels a tenté de capitaliser sur le phénomène de la maladie mentale (thème central de la chanson en question), avec un album très intéressant paru chez Warner et réédité par Rhino Records. On dénote entre autres une utilisation très intéressante des techniques de studio (ruban à vitesse accélérée ou décelérée) et des titres hilarants (I’m In Love With My Little Red Tricycle, Photogenic, Schizophrenic You, Let’s Cuddle Up In My Security Blanket et The Place Where The Nuts Hunt The Squirrels).

dsc03310.jpg

Anecdote intéressant, tant qu’à souligner le travail de monsieur Samuels: Une compilation de plusieurs dizaines de versions de la chanson circule sur le réseau internet; on y retrouve la célèbre pièce interprétée dans toutes les langues sous différentes incarnations. La copie et l’imitation, vous le savez probablement, sont l’hommage suprême. N’est-il pas?

Napoleon XIV – They’re Coming To Take Me Away, Ha-haaaa! [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.