MPA 030 – Django à San Francisco

danlick.jpg

Les lecteurs de l’HS qui auront téléchargé le concert hommage à Bob Dylan dans le cadre du lancement du film I’m Not There auront probablement remarqué la présence (remarquable) de Dan Hicks et ses Hot Licks qui ont livré un excellent Subterranean Homesick Blues. Dan Hicks est un vétéran de la scène folk; depuis ses débuts avec les Charlatans au milieu des années 60, jusqu’à aujourd’hui avec les Hot Licks, il présente une forme de swing jazz (respectueusement inspiré de Django Reinhardt) qui vaut véritablement le détour pour tout amateur de musique qui se respecte.

hicks001.jpg

Hicks a, entre autres, un sens de l’humour décapant et ses musiciens font preuve d’une virtuosité évidente. En plus du violoniste Sid Page, il s’est adjoint les services des chanteuses Naomi Ruth Eisenberg et Maryann Price, cette dernière affichant un style ressemblant à celui de Anita O’Day. Le disque culminant du groupe est très certainement l’album Last Train to Hicksville, que je vous recommande chaudement. Dan Hicks connait depuis les 10 dernières années une véritable renaissance et a lancé quelques albums réalisés avec le concours de plusieurs amis musiciens: notons entre autres la présence de Elvis Costello, Rickie Lee Jones, Bette Midler, Tom Waits et Brian Setzer sur l’album Beatin’ the Heat.

Dan Hicks and The Hot Licks – My Old Timey Baby [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.