MPA 041 – Elvis is alive and living in Ethiopia

eshete.gif

Avouez-le. Ces albums extraordinaires passent sous vos doigts chez le disquaire. Un peu chers, peut-être. Mais je vous en conjure, faites l’effort et tentez par tous les moyens de mettre la main sur la série Éthiopiques parue sous l’étiquette française Buda Musique. Une force énorme de la musique éthiopienne moderne (aussi puissant à la première écoute que James Brown), Alemayehu Eshete va à l’encontre de la tradition et infuse la musique hypnotisante de son pays dans un bouillon de soul, de blues et de rock.

alemayehueshete.png

Le chanteur et organiste était détesté par les vieilles générations qui voyaient en lui un suppôt de la dégradation des mœurs aveuglées par les accents rock n’roll de sa musique, en dépit de ses textes moralisateurs. De la fin des années 60 jusqu’en 1974, Alemayehu Eshete a été une vraie star. Du bonbon.

Alemayehu Eshete and Shebelle’s Band – Tashamanaletch [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.