MPA 042 – Mon amour, ma douce

01-portada.jpg

Des Antilles provient le zouk, un style dont la popularité dépasse le cadre des îles où il est né. Les musiques qui l’ont précédé et nourri sont demeurées toutefois inconnues, alors qu’elles ont été enregistrées dans les années trente. Il faudra un jour remercier Frémeaux & Associés, des producteurs indépendants dédiés à la diffusion d’une connaissance passionnée du patrimoine musical mondial, d’avoir permis la survie d’un tel héritage culturel. Deux coffrets de 2 CD reprennent les meilleurs enregistrements gravés à Paris par la fine fleur des orchestres martiniquais et guadeloupéens.

01-b-ricoep7egf155.jpg

Filiberto Rico, musicien cubain né à la Havane dans les années 1910, s’est installé en France dans les années vingt où il s’est intégré aux premières formations cubaines de l’époque (Orquesta Tipica Cubana) et a rapidement créé sa propre formation à partir des années trente. Les vieilles gravures rééditées par Frémeaux surprennent l’auditeur attentif à leur modernité et à la qualité des musiciens qui ont jadis fait tourner les danseurs dans les salles de bal parisiennes. Mon aime doudou moin (une composition de Beauregard Abel) a été enregistrée en 1934 et se retrouve sur le premier volume de la compilation BIGUINE – VALSE – MAZURKA CREOLES / 1929-1940.

Rico’s Creole Band – Moin Aime, Doudou Moin [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.