MPA 044 – La queue du lézard

12-john-french-drums.jpgfred_frith.jpg

L’idée était premièrement de réunir des musiciens de grand talent. Des gens qui sont des maîtres de leur instrument, mais qu’il est impossible de cantonner dans un style trop précis. À vrai dire, le genre de personnes que détestent les critiques paresseux collectionneurs de termes abusifs et vaseux (« le pape du jazz », « le Miles de sa génération », « le Pat Metheny de la musique actuelle », vous voyez un peu le genre). Alors voilà : Ça s’est produit en 1987. Une rencontre étonnante entre les américains Henry Kaiser (guitare), John French (batterie) et les britanniques Fred Frith (guitare, basse, violon) et Richard Thompson (guitare). 2 albums (Live, Love, Larf & Loaf et Invisible Means) et une tournée américaine pour faire saliver les amateurs.

basshk6.jpgthompsonx-large.jpg

Tous des musiciens accomplis, aux intérêts très divers (et à l’horaire chargé). Mais de véritables artistes, selon moi. Thompson a quelque peu réduit le penchant avant-gardiste des trois autres, mais a aussi par le fait même teinté le résultat final avec sa touche folk-rock et son humour très particulier. Amusant parfois (une reprise de Surfin’ USA) et la plupart du temps joué avec élégance et virtuosité (The Second Time), avec en prime des pièces qui nous ont permis de découvrir des cultures différentes (Hai Sai Oji-San de Shoukichi Kina).

044 – French, Frith, Kaiser & Thompson – Lizard’s Tail [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.