MPA 049 – Vroum, vroum, vroum!

1-kraftwerk.jpg

Quand j’étais jeune adolescent, un ami de ma mère qui travaillait pour Capitol Records laissait parfois des cadeaux à la maison (entre autres choses, une paire de billets pour un concert de Gentle Giant, avouez qu’il s’agit d’un souvenir percutant!). Parmi les trésors qu’il nous laissait, je me rappelle d’un album très étrange qui commençait par le bruit d’un compteur Geiger et qui livrait des rythmes hypnotiques produits entièrement par des instruments électroniques. Il s’agissait de Radio-Activity des légendaires Kraftwerk.

kraftwerk.jpg

Les Allemands sont de véritables visionnaires de la musique électronique. De formation classique, Ralf Hütter et Florian Schneider ont créé une pop-électronique qui a influencé de manière considérable l’évolution de la musique des 30 dernières années, de la new-wave à la techno, en passant par le hip-hop et la house. Leur musique purement électronique s’abreuve à même la technologie qui devient ainsi moyen et source d’inspiration. L’album « Autobahn », lancé en 1974, est un véritable tournant de l’évolution du duo qui a fait mouche en livrant une ode au réseau autoroutier allemand.

alexander-balanescu-2rid.jpg

J’ai choisi de vous présenter le classique Autobahn arrangé par The Balanescu Quartet (ensemble à cordes). Le morceau est un tel joyau que l’arrangeur impose à ses musiciens de reproduire le plus fidèlement possible les sons électroniques à même leurs instruments à cordes. Un défi habilement relevé par le violoniste et compositeur roumain.

The Balanescu Quartet – Autobahn [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.