MPA 064 – Le ciel des vautours

photo3.jpg

Il y a 12 ans, apparaissait sur la planète Québec Musique l’album Joseph Antoine Frédéric Fortin Perron, première tentative du créateur Fred Fortin, originaire de Saint-Prime. On y trouvait de belles petites perles comme T’es grosse pis t’es belle, Moisi moé’ssi, Gros Bill ou Portrait d’un ovni au coeur d’une oeuvre déjà pertinente parce que brute et pas trop polie (dans tous les sens du mot); le musicien y démontrait rapidement un talent qui lui sortait par les oreilles (un excellent bassiste, à part ça!).

Le touche-à-tout a multiplié les projets musicaux risqués (Gros Méné, Galaxie 500), a poursuivi brillamment sa carrière solo (Le plancher des vaches, Planter le décor) en démontrant autant de parenté avec George Harrison que d’affinité pour Réal V. Benoît, le porte-voix des mineurs de l’Abitibi. Alors que son premier album était enregistré dans un chalet au lac Etchemin, Fred s’est offert une production plus léchée en compagnie de ses complices habituels (Olivier Langevin, un émule de Jimi Hendrix) et du claviériste Dan Thouin.

fred-conort.jpg

Le gars est d’une sincérité désarmante et n’est jamais là où on l’attend. Il a présenté un concert accompagné par le Consort contemporain et il vient de mettre la touche finale à l’album de Thomas Fersen (!) qui sortira cet automne en plus de préparer son prochain. Ça promet.

Fred Fortin – Mélane [Télécharger]

2 thoughts on “MPA 064 – Le ciel des vautours

  1. Le concert avec Fred Fortin est encore disponible sur le site de Bandeapart.

    http://www.bandeapart.fm/concerts.asp?id=424

    Le spectacle est extrêmement divertissant malgré ses quelques ratés (Fred oublie même ses paroles à un moment).

    J’en profite pour glisser quelques mots au sujet de Nicolas Jobin, fondateur du Consort Contemporain et chef d’orchestre de la cérémonie. Ce gars là est aussi éclectique que talentueux. Il a gagné la première édition des I-Pod Battle dans l’équipe ‘Les freshs du terminus les Saules’. Mémorable! Il a aussi bossé sur l’album du groupe hip-hop CEA. Ses talents débordent même bien au delà de la musique.

    J’ajouterais qu’il a été notre invité pour un épisode du radio roman de Radio-Conspi l’année dernière 😉 Je suis en train de fabriquer un cd sur la chose. À se procurer bientôt!

  2. ‘Les freshs du terminus les Saules’?

    Wow… je me sens comme qui dirait lié à cette fantastique dénomination étant originaire du quartier!

Pas de gêne, là. Commentez.