MPA 084 – Les récifs du prog

Les Rascal Reporters sont heureusement apparus dans le paysage musical avec l’album « Happy Accidents » alors que ses fondateurs ont commencé à concrétiser des associations fructueuses avec les musiciens qu’ils aiment et admirent depuis longtemps (Guy Segers de Univers Zero, Nick Didkovsky de Doctor Nerve, Dave Newhouse des Muffins, Steven Feigenbaum de l’étiquette Cuneiform Records, Fred Frith et Tim Hodgkinson de Henry Cow, David Kerman de 5uu’s, James Grigsby de U-Totem) avec lesquels ils se sont mis compulsivement à enregistrer une quantité astronomique de jams.

faces.png

Steve Kretzmer et Steve Gore ne savent ni écrire, ni lire la musique. Chacun des deux fonctionne sur le principe du ‘one-man band’, et les deux invitent successivement des musiciens qui sont véritablement formés à comprendre et déchiffrer leurs projets. Ce qui est assez difficile. Un aspect intéressant qui rend leur travail original est qu’ils sont capables de ‘composer’ en utilisant virtuellement tous les genres de musique (Progressif, Pop, Christian Pop, Jazz, Cabaret, Techno/Dance, Rock). The Rascal Reporters ont cité comme influences majeures les artistes suivants: The Beatles, Frank Zappa, Gentle Giant, Egg, Hatfield and the North, Henry Cow, Soft Machine, The Residents, Gryphon, The Enid Stackridge, Univers Zero, Art Zoyd, Tipographica, The Muffins, Burt Bacharach, Bela Bartok, The Archies, PFM, Van Dyke Parks, Brian Wilson, Judy Collins, U-Totem, Bread, The Regeneration, Herman Szobel, Krzysztof Komeda, Genesis et Magma.

Rascal Reporters – The White Bloodness [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.