Un coeur d’or

neilyoungheartofgold_filmstill1_neil_app_9823.jpg

J’apprends de la bouche même de l’ami Gonzo que Neil Young s’arrête au Centre Bell de Montréal le 1er décembre prochain dans le cadre d’une grande tournée nord-américaine qu’il entame en octobre. Le Loner sera accompagné des musiciens Ben Keith, Rick Rosas, Chad Cromwell, Anthony Crawford et Pegi Young.

Rien que du bon…

Je suis ému de l’apprendre. Et je le serai encore plus quand je verrai ça. J’en palpite, faudra ajuster le pacemaker. Parce que j’aurai toujours Neil Young dans les tripes. Afin de vous mettre en appétit, une extraordinaire version de Long May You Run, inspirée par un accompagnement judicieux et les voix de Nicolette Larson et d’Astrid Young (sa soeur); et tant qu’à y être un solo inspiré – toujours en concert – avec Crazy Horse et une pièce totalement obsédante Powderfinger. Une vraie morsure, un direct au coeur. Du rentre-dedans, pas trop de dentelle.

Neil Young – Long May You Run (Unplugged) [Télécharger]

Neil Young – Powderfinger (Live Rust) [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.