L’amour fait mal

533-god-can-heal-a-broken-heart.jpg

Au départ, aussi loin que je me souvienne, elle évoque pour moi un poste de radio AM mal synthonisé au milieu des années 70. Mais pour la plupart des gens à qui je mentionne le titre, elle rappelle immédiatement un slow collé, un baiser mouillé, une conclusion amoureuse ou n’importe quel moment humide vécu au son du classique Love Hurts de Nazareth. Définitivement la première power balad digne de ce nom!

Le jour où j’ai pris la peine de m’y arrêter, j’ai découvert que Love Hurts est en réalité une composition de Boudleaux Bryant écrite en 1960 et enregistrée pour la première fois par les Everly Brothers. Elle a ensuite été reprise par Roy Orbison, Gram Parson et Emmylou Harris avant de sombrer dans l’oubli; pour ensuite renaître avec une version rock du groupe Nazareth qui en fit le succès international que l’on sait (surtout au Canada) et l’enregistrement le plus célèbre de la chanson.


309521.jpg

Permettez-moi d’ajouter une version pas piquée des vers de la chanson. Celle de Éric Goulet, alias Monsieur Mono, accompagné par Mara Tremblay. Leur interprétation est inspirée bien évidemment par celle de Gram Parson des Flying Burrito Brothers, avec son côté triste à pleurer. Tellement belle. Tellement réussie. Ça provient de l’album Pleurer la mer morte.


(1960)

Everly Brothers – Love Hurts [Télécharger]

(1961)

Roy Orbison – Love Hurts [Télécharger]

(1974)

Gram Parsons & Emmylou Harris – Love Hurts [Télécharger]

(1975)

Nazareth – Love Hurts [Télécharger]

(1981)

Don McLean – Love Hurts [Télécharger]

(1981)

Q-Tips with Paul Young – Love Hurts [Télécharger]

(2005)

Mara Tremblay et Monsieur Mono [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.