Les Coquerelles – Beatles For Sale

Poursuivons notre exploration de l’oeuvre des Coquerelles de Liverpool. Beatles For Sale, quatrième album studio des 4 fabuleux, fut enregistré par épisodes entre août et octobre 1964 dans le but d’être publié quelques jours avant les fêtes de fin d’année (d’où l’ironie du titre « les Beatles à vendre »). Il a été quelque peu sous-estimé à sa sortie parce qu’il contenait beaucoup de reprises en comparaison des albums précédents.

Rappelons que le projet des Coquerelles vise à couvrir l’oeuvre des Beatles par le biais des reprises produites ici et là par plusieurs de leurs congénères qui ont tenté de profiter de l’invasion britannique souvent à des fins bassement commerciales, mais aussi parfois avec un grand succès artistique. Cette quatrième compilation permet de voyager au Brésil, en France, en Russie, en Allemagne, aux États-Unis et en Espagne.

Os Canibais – No Reply
Les Missiles – Faut oser (I’m a Loser)
Ariel – Bolero (Baby’s in black)
Dickie Rock & The Miami Show Band – Rock’n Roll Music
Glyn Johns – I’ll Follow The Sun
The Beats – Mr. Moonlight
Little Richard – Kansas City / Hey-Hey-Hey-Hey
The Mirza Men – Eight Days A Week
Shoes – Words Of Love
Carl Perkins – Honey Don’t
Bons Tempos – Every Little Thing
Los Ecos – Aquí en la fiesta (I Don’t Want To Spoil The Party)
Lisa Lauren – What You’re Doing
Backyard Tire Fire – Everybody’s Trying to Be My Baby

04 – Les Coquerelles – Beatles For Sale

2 thoughts on “Les Coquerelles – Beatles For Sale

  1. J’aime ces « coquerelles » mais le but est-il d’en avoir un maximum par album, ou une par chanson? Cette question parce que j’ai beaucoup plus de versions en Français que vous en publiez.
    Merci pour les autres langues.
    Faites-moi signe. Merci et bon weekend.

  2. Une par chanson. J’ai peur d’ennuyer les lecteurs avec 50 versions de la même chanson.

    Permettez que je corresponde avec vous si je cherche quelque chose? Prochain album: Help!

Pas de gêne, là. Commentez.