Avide? Ben oui (partie 2)

lucien

Deux excellentes personnes (Dominatrix F, présidente avouée du fan club de Michèle Richard accompagnée de son ti-lard bien cuit dans le poêlon) m’ont refilé un virus qu’il faudrait bien appeler par son nom : Lucien Midnight. Et il faut les en remercier. Nous avons donc écouté quelques fois cette très succulente reprise de Space Oddity.

Le Québécois offre une version tout à fait magique du grand classique de David Bowie. On sait tout de suite que le projet est une réussite. Totalement dans l’esprit de l’originale, mais avec une touche personnelle très détachée qui ne manque pas d’humour. Et ça m’a fait penser que ce n’est pas la première fois qu’on s’attaque – en français – à la chanson. Je vous en ai déjà parlé sur cette page consacrée à David Bowie et ses fans finis. Le français Palaprat, contrairement à notre ami Lucien, détruit vraiment la chanson.

Lucien Midnight – Major Tom [Télécharger]

Gérard Palaprat – Un homme a disparu dans le ciel [Télécharger]

N.B: Jean-François et Abi, vous avez l’air d’écouter Lucien Midnight avec beaucoup d’attention !

5 thoughts on “Avide? Ben oui (partie 2)

  1. Ahhh oui! Quelle bonne reprise, non? Je me retiens d’acheter l’album de Palaprat pour cette unique chanson; le reste me laissant plutôt tiède…

  2. « […] mais avec une touche personnelle très détachée qui ne manque pas d’humour […] »

    Han?

    Bel arrangement mais, personnellement et TRÈS franchement, j’ai pas trouvé ça « drôle ».

    Quant à Palaprat, c’est d’une hétérotétosité crevante et propre aux Top-Tène des Français des années 70.

    « […] J’aperçois le vieux saule qui nous cachait la maison du bateleur…»

    Han?

    On dirait une phrase tirée d’un roman de Pagnol (de qui?)

    Y a personne qui trouve que Palaprat fait un peu dans le genre de Lenorman (Gérarrrrrrrrrd)?

    Peut-être que mes tympans sont beeeen fatigués, aussi…
    ou kryptonisés.

    Ci@0!

Pas de gêne, là. Commentez.