L’amas de cabanes

stompin



Le 1er juillet est pour la plupart d’entre vous l’occasion de profiter d’un congé bien mérité. Et que serait-on sans ces merveilleuses vacances (aux frais de la Reine, bien entendu) ? Et n’oublions pas de quoi il s’agit: nous sommes présumément en train de célébrer la Fête du Canada, terre de nos aïeux dont le front est ceint de fleurons glorieux. Et quand vient le temps de vanter ce beau pays, il faut invariablement se tourner vers Stompin’ Tom Connors, un chanteur tellement canadien que ç’en est désespérant!

Charles Thomas Connors, natif de Saint John (Nouveau Brunswick), a traversé son pays dont il a foulé chaque racoin, des Montagnes Rocheuses jusqu’à Terre-Neuve en passant par le Yukon, afin d’en tirer toute la substantifique moëlle culturelle. Il a produit une bonne vingtaine d’albums remplis de chansons ayant pour thématique le Canada et ses vertus. Rien de moins. Alors que Beau Dommage créait au milieu des années 70 des chansons autour des noms de rues à Montréal, Stompin’ Tom, lui, déclinait le Canada, ses provinces et ses capitales. Faites écouter ça aux enfants qui ont coulé leurs leçons de géographie et regardez-les souffrir.

drapeau

Stompin’ Tom Connors – My Stompin’ Grounds [Télécharger]

Stompin’ Tom Connors – Name The Capital [Télécharger]

3 thoughts on “L’amas de cabanes

Pas de gêne, là. Commentez.