FEQ – 9 juillet

00 FestivalEteDeQuebec

Festival d’été de Québec : journée d’ouverture

Un public prudent choisira à coup sûr le doublé Pink Martini – The Lost Fingers. Le premier (un ensemble de 12 musiciens de Portland Oregon) offrant du matériel de très grande qualité (3 albums tous excellents), une instrumentation parfaite et la voix troublante de China Forbes. Quant aux « Doigts Perdus« , que dire de plus que tout ce qui a été écrit depuis la parution de leur premier album? Je conseillerais aux esprits chagrins (ils sont nombreux) de mettre de côté tout le bataclan ‘musique pop’ et de tourner leur intérêt vers l’aspect jazz manouche qui est nettement plus intéressant. Les guitares sont jouées avec une fluidité renversante.

Les promeneurs (ils sont de tous les publics, car ils doivent se déplacer d’une scène à l’autre) rencontreront fort probablement d’hommes-orchestre sur leur chemin. Cherchez un camion Chevrolet 1963 et vous les trouverez: accompagnés des Cackle Sisters, ils offrent un théâtre et un imaginaire musical hors du commun (Orgue à klaxons, souliers à claquettes sur le toit, aileron musical, portes qui grincent, antenne magnétique, yodel agricole, moteur). Pour ma part, je le répète, il s’agit d’une révélation. Respectueux d’un riche passé musical en Amérique du Nord, l’OHO a le mérite de réactualiser un trésor oublié.

04 pink-martini 03 lost_fingers 01 hommes_orchestres

Les plus aventureux seront certainement à Place D’Youville pour danser avec Los de Abajo – un orchestre déjà qualifié de « punk tropical » dans la presse musicale mondiale – des jeunes mexicains qui proposent une combinaison de rock, de salsa, de reggae et de cumbia. Décoiffant, explosif et revendicateur ! Ou peut-être descendront-ils au théâtre Impérial sur la rue Saint-Joseph pour voir et entendre le quatuor américain DeVotchKa afin de connaître enfin les responsables de l’extraordinaire musique du film Little Miss Sunshine (manouche, grecque, slave, boléro, punk et folk).

Et n’oubliez pas M (Chédid est son nom de famille). Le prodigieux guitariste et compositeur français est cette année l’artiste en résidence au Grand Théâtre de Québec. Il est possible de le voir plusieurs soirs dans le cadre d’une série de concerts-laboratoires très justement intitulés Labo-M. Détail intéressant: les spectateurs sont debout sur la scène de la salle Louis-Fréchette! Autre détail: M présente le premier de ses 3 concerts un jour avant le début du FEQ soit le 8 juillet.

02 los abajos 07 devotchka 06 matthieu-chedid

QUI ? OÙ ? QUAND ?

Pink Martini, Scène Bell 20:15
The Lost Fingers, Scène Bell 22:15
L’Orchestre d’hommes-orchestre, rue Saint-Jean

Du lundi au vendredi : entre 18 h et 23 h
Samedi et dimanche : entre 13 h et 23 h

Los de Abajo, Place D’Youville 19:30
DeVotchKa, Impérial de Québec 21:05
M, Grand Théâtre de Québec, 20:30 (8,9,10 juillet)



05 sunshine

Pas de gêne, là. Commentez.