EXOTICA 05 : Chiquita Tétreault et Rita Robitaille! *

tito BW



Mon ami Jean-Philippe se plaisait à le surnommer Ti-tas puant! Mais c’était simplement par dérision. Parce qu’on ne voudrait surtout pas dénigrer Tito Puente, né Ernesto Antonio Puente Jr, El rey del timbal! Tito est un multi-instrumentiste de grand talent (timbales, vibraphone, congas, claves, piano, saxophone, clarinette) dont la carrière s’est étendu sur plus de 50 ans avant sa mort en 2000. Le musicien a traversé les modes dans plusieurs styles (latin jazz, cha-cha-cha, pachanga, boogaloo, salsa), mais il a fait sa renommée avec le mambo, un genre indémodable qui connait (et connaîtra) plusieurs renaissances.

Après avoir passé les années 40 ans au sein de différents orchestres (en plus de fonder le sien), Tito a appris rapidement le caractère essentiel de la danse («sans la danse, la musique ne peut être populaire», dira-t-il); il se lance dans le mambo et se tourne aussi vers le jazz et le bossa nova au milieu des années 50. Sa popularité et sa légende se cristallisent lorsqu’il écrit la célébrissime Oye Como Va qui connaîtra un énorme succès en 1970 grâce à la reprise de Carlos Santana.

Dans le cadre de cette compilation, nous nous attarderons sur une autre pièce à classer dans la thématique ‘exotique’ : Hong Kong Mambo. Encore une fois, il s’agit d’une récupération un peu ‘cheezy’ de la culture orientale. Mais ça ne manque pas de charme, vous verrez! Tassez les meubles, montez le son, écoeurez vos voisins ! C’est irrésistible.

* Merci à Serge Grenier des Cyniques pour le titre.

titoshoes

Tito Puente – Hong Kong Mambo [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.