Le vent emporte ma voix

GGF bRONDESBURY tAPES



En commentaire d’un article publié le 3 septembre 2009 (cliquez ici pour lire et écouter), Sébastien de Patrimoine PQ (merci encore mon ami!) me signale l’existence de l’album d’archives GILES, GILES & FRIPP, THE BRONDESBURY TAPES tiré des enregistrements réalisés par les frères Michael et Peter Giles accompagnés par Robert Fripp dans leur appartement de Brondesbury Road à Londres. Le trio a enregistré plusieurs démos qui ont ensuite mené au célèbre The Cheerful Insanity of Giles, Giles & Fripp sur Decca.

Plusieurs de ces chansons se sont retrouvés sur le célèbre premier album de King Crimson. Parmi les petits trésors issus des Brondesbury Tapes – enregistrés sur ruban avec un Revox 2-pistes, et néanmoins fort écoutables – on retrouve une très belle version de I Talk To The Wind, avec l’ancienne chanteuse de Fairport Convention Julie Dyble. Du bonbon, très beau et poétique.

Giles, Giles & Fripp with Julie Dyble – I Talk to the Wind [Télécharger]

2 thoughts on “Le vent emporte ma voix

  1. j’ai eu le plaisir d’assister, il y a plusieurs années (dans les 70) à un show de King Crimson (à leurs débuts) au….Pavillon Pollack de l’UL. Ce fût un tel choc que je les écoute encore aujourd’hui !!!!

  2. Ça devait être un grand moment de créativité, c’est certain. Chanceux, va ! Merci du commentaire, Jacques.

Pas de gêne, là. Commentez.