«Hey Claude ! Viens-t-en !»

La découverte du 45 tours et de la chanson Dos-à-dos publié par Claude Steben en 1969 a fait l’objet d’un article surréaliste et assez étoffé publié ici en 2007. Pour ceux qui n’y étaient pas, tapez-vous cela en cliquant ici.

Sébastien Desrosiers, blogueur passionné que je vous encourage à visiter religieusement, vient de tomber sur ce pseudo-article à saveur promotionnelle extrait de l’édifiant Écho-Vedettes (22 novembre 1969), alors qu’il examinait une série de documents d’archives datant de la fin des années 60 (il vous en parlera de façon exhaustive, j’en suis certain).

C’est plutôt craquant. Admirez comment l’auteur tente de vendre le 45 tours en ne sachant pas trop comment qualifier la chose. Il s’en sort un peu rapidement en comparant la création à l’œuvre de Robert Charlebois.

Merci S.ébastien. Faut venir à bout de ce genre de délire.

2 thoughts on “«Hey Claude ! Viens-t-en !»

  1. Comme Robert Charlebois, notre « laxatif intellectuel national » a dû être fier d’être la source d’inspiration d’un tel chef-d’œuvre!

    En effet, la ressemblance est absolument stupéfiante!

    Manque juste le gros-rire-gras de la grosse bonne femme épeurante du parc Belmont :

    http://pages.infinit.net/gautreau/rire.ram

    Matante no 3,1416

  2. Merci pour les bons mots, Claude. C’est effectivement du journalisme culturel de bas-étage par moments (du sensasionnalisme), mais les infos privilégiées et anecdotiques que je retrouve dans ces vieux Écho-Vedettes, Photo-Vedettes, Photo-Journal, Nouvelles Illustrés et autres… c’est tout simplement renversant. Je découvre enfin plusieurs photos de chanteurs « anonymes » qui n’ont pressés qu’un ou deux simples (Nadya, Chè, Manon, le District Ouest, etc.). Jouissif.

    J’en publierai plusieurs extraits dans les prochains mois sur Patrimoine PQ.

Pas de gêne, là. Commentez.