FEQ 2010 : Éthiopiques

Le spectacle ETHIOPIQUES, c’est tout d’abord un groupe de 11 musiciens de talent dont les chanteurs Alèmayèh Eshèté (le James Brown de l’Éthiopie) et Mahmoud Ahmed, une véritable légende vivante du jazz éthiopien, mais c’est surtout une série de 30 disques compacts dédiés aux chanteurs et musiciens de musique éthiopienne et érythréenne des années 1960 aux années 2000. La collection a pris un second souffle en 2004 avec le film Broken Flowers de Jim Jarmusch qui utilise les titres de Mulatu Astatke extrait du 4ème volume de la série.

Après un choc culturel indéniable, les mélomanes se sont emparés de ces enregistrements fabuleux des années 60 et 70, contenant un groove obsédant, une pop hypnotique, des cuivres et une rythmique entêtée. Je vous mets au défi de garder votre équilibre mélodique et rythmique après avoir entendu « Erè mèla mèla » de Mahmoud Ahmed. Et tant qu’à y être, profitez-en pour vous familiariser avec des noms étranges : Guèssèssè, Muluqèn Mèllèssè, Alèmayèhu Eshèté, Mulatu Astatqé, Tèshomè Meteku, Sèyfu Yohannès, Gétatchew Kassa, Hirut Bèqèlè, Tsèhaytu Bèraki, Tèwèldè Rèdda, Menelik Wèsnatchèw, Ayalèw Mesfin, Ali Birra ou Abbèbè Tèssèmma.

Éthiopiques : Place D’Youville vendredi 9 juillet 2010 19:30

Mahmoud Ahmed – Erè mèla mèla [Télécharger]

Mulatu Astatqé – Saby [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.