FEQ 2010 : Yat-Kha

Les chroniqueurs culturels des quotidiens de Québec ne prennent pas de chance parce qu’ils sont frileux et traditionnalistes; on peut donc parier qu’ils ignoreront Yat-Kha à son passage au Festival d’été de Québec. Voici tout de même deux ou trois chance à savoir à son sujet.

Yat-Kha est un groupe originaire de la république de Tuva, située à l’extrême sud de la Sibérie. Sa musique est un mélange de musique traditionnelle, de rock et d’effets électroniques dont le principal élément est la voix unique et incomparable du leader et guitariste Albert Kuvezin qui maîtrise le chant de gorge diphonique, pratiqué depuis longtemps dans diverses musiques traditionnelles du monde particulièrement en Haute-Asie (Mongols, Touvas, Khakashs, Bachkirs, Altaiens, Tibétains).

Plus précisément (et parce que je sais que ça vous intéresse déjà), il s’agit d’une technique vocale qui permet au chanteur de produire plusieurs notes simultanément au moyen d’un seul organe vocal en combinant divers types de voix (de gorge, de tête, etc.) par divers positionnements de la langue ou des lèvres. Le style kargyraa pratiqué par Albert Kuvezin est fondé sur le même principe d’émission sonore que celui de la guimbarde, les cordes vocales sont ajustées sur des hauteurs différentes, créant plusieurs notes fondamentales et par le fait même plusieurs séries d’harmoniques.

J’écoute de temps en temps les albums de Yat-Kha en tentant d’accompagner vocalement Albert. Je n’y arrive pas, mais j’essaie toujours. N’allez surtout pas croire que sa musique est figée dans la tradition. L’album Re-Covers reprend avec brio des standards de la chanson pop, rock, country et… new wave occidentale.

Beau choc culturel en perspective pour plusieurs d’entre vous.

14 juillet 2010, Place Métro 19:30
15 juillet, Place Métro, 21:30

Tyva Kyztar (Tuvan Girls) [Télécharger]

Love Will Tear Us Apart (Joy Division) [Télécharger]

Her Eyes Are A Blue Million Miles (Captain Beefheart) [Télécharger]

Opei Khoomei [Télécharger]

3 thoughts on “FEQ 2010 : Yat-Kha

  1. Soyons créatifs, avec l’Homme Scalp : une idée, comme ça. Faites jouer la pièce « Opei Khoomei » et descendez plus bas sur la page pour faire jouer SIMULTANEMENT la pièce The Suburbs de Arcade Fire. Le mix est amusant et fonctionne. (c)

  2. J’ai vu ce magnifique spectacle à Place D’Youville jeudi. À peine un tiers de l’espace était occupé… très décevant… il semble que le FEQ et tous nos médias médiocres ne couvrent pas ces fascinantes découvertes. Par exemple, justement jeudi au Pigeonnier, il y avait le groupe de Californie, Dengue Fever (musique cambodgienne des années 60)… 3 rangées de festivaliers… pas fort
    Conclusion : le festival de la démesure ne s’intéresse qu’aux gros vendeurs et, pendant que petit Régis frétille, nous, on subit le festival de pneux qui crissent dans la côte Salaberry, combiné avec le stationnement sauvage du banlieusard.

Pas de gêne, là. Commentez.