Chantilly Lace

Il y a quelques dizaines d’années, je mettais la main sur un album double intitulé EVERYTHING YOU ALWAYS WANTED TO KNOW ABOUT… Robert Stevie Moore (j’en parle ici). Très amusant, très dense, diversifié, avec des sonorités mystérieuses, des enchaînements d’accords inhabituels, une synthèse brillante de plusieurs idiomes de la musique pop des 30 années précédentes. Bref, un artiste et un album marquants.

J’ai été séduit très rapidement par ‘Chantilly Lace’ de Big Bopper reprise de façon très énergique. Tellement que cette version était à mes oreilles la pièce définitive. Mais comme je l’ai découvert par la suite, Robert avait tout simplement exagéré à la loupe (comme il le fait toujours avec son acuité mordante) les fondements et la base même de la chanson pop.

Voici quelques versions intéressantes du classique. The Collins Kids (super petit Larry avec sa guitare double manche), ce bon vieux Robert Stevie Moore, Sam Butera (un méga fantaisiste et un musicien de grand talent), The Big Bopper lui-même et la petite Kayla dont j’ignorais l’existence avant de tomber sur sa splendide version.



4 thoughts on “Chantilly Lace

  1. Mon préféré va à The Collins Kids.
    Le petit avec sa guitare à deux shifters ne manque pas d’énergie 🙂
    Merci pour cette découverte.

  2. Mon coup de cœur va à la version du Swingin’ Sam Butera… :  » You knows what I likes!  » Merci!

  3. Oui. Bruno, j’aurais pensé à ta contribution pour la compilation SICK OF THE RADIO !

Pas de gêne, là. Commentez.