Laver plus blanc

Vous désirez conserver du matériel audio pour la postérité? Internet Archive est un coffre-fort merveilleux et sans fin. Virtuellement impossible d’en faire le tour. On y retrouve des concerts enregistrés par des maniaques, des oeuvres d’artistes connus, d’autres inconnus (et qui le resteront).

Je suis tombé sur cette expérimentation artistique où l’auteur (il demeure anonyme) a édité les chansons de l’album blanc des Beatles de la façon la plus courte, mais en gardant le début et la fin intacte. Je fournis la barre de lecture. Il suffit simplement d’appuyer sur PLAY et laisser rouler pour entendre les pièces complètement amputées. Étrange. Pertinent? Je me pose encore la question…

Il est possible de télécharger toutes les pièces en cliquant ici :

Pas de gêne, là. Commentez.