FEQ : Afrocubism

Je reviens encore tout remué du concert d’Afrocubism au Festival d’Été de Québec. Nous avions sous les yeux Eliades Ochoa, guitariste et chanteur du célébrissime groupe cubain Buena Vista Social Club, et quelques stars de la musique malienne : Bassekou Kouyaté au n’goni, Djelimady Tounkara à la guitare électrique, Kasse Mady Diabaté au chant, et Lassana Diabaté au balafon. Et des percusionnistes ! Et une section de cuivres !

On oublie souvent de mentionner que lorsque le Buena Vista Social Club fut redécouvert en 1996, le groupe devait enregistrer à New York en compagnie d’artistes maliens; mais ces derniers ne reçurent jamais leur visa et les Cubains enregistrèrent seuls le célèbre album. Eut-il fallu que tous soient présents et le Mali était sur la mappe musicale mondiale!

Il faut comprendre à quel point le continent africain est à l’origine de la plupart des musiques noires et latino-américaines; on retrouve des parentés entre le rythme ghanéen et la calypso caribéenne, entre la rumba congolaise et la rumba cubaine, et entre la salsa et les rythmes circulaires que l’on trouve dans toute l’Afrique de l’Ouest, du Sénégal au Mali en passant par la Côte d’Ivoire.

Le concert présenté à Québec était un moment de grâce, de bonheur total et un plaisir pour les mélomanes qui ont eu droit à une rencontre entre cousins musicaux et ont eu la chance de partager la joie communicative de TRÈS GRANDS MUSICIENS.

(merci à Nadia KHOURI-DAGHER du site Afrik.com)

Afrocubism – Mali Cuba [Télécharger]

Pas de gêne, là. Commentez.