Charmantes hôtesses

Jewlia Eisenberg m’a fait parvenir une mise à jour de ses activités. Le public du Festival de Musique Actuelle de Victoriaville a eu le privilège d’entendre sa voix magnifique à quelques reprises au sein entre autres de Charming Hostess, un groupe rock qui propose un alliage solide de stupéfiantes harmonies vocales, de rythmes complexes et de réflexion sur la co-existence du masculin et du féminin. Charming Hostess intégre la tradition vocale de l’Europe de l’Est et de l’Afrique du Nord au folk nord-américain pour offrir un gumbo séduisant, goûteux et juteux Klezmer-Punk-Balkan-Funk.

Le groupe travaille présentement sur le Bowls Project, une installation performance sur les thèmes de la magie, du sexe et de l’apocalypse à travers les amulettes juives de Babylone, une connexion viscérale sur la vie quotidienne de ce qu’on appelle aujourd’hui l’Irak, il y a plus de 1500 ans. La genèse de la création du Bowls Project a permis au public de la région de San Francisco de faire l’expérience de la méditation et du rituel par des activités extérieures, en plus d’entrer en contact direct avec de grands musiciens et musiciennes.

Prêtez une oreille, et même les deux (je vous les rendrai, avec intérêt). Si vous appréciez la recherche et les aventures de Strada et de leur satellite, c’est pour vous.

Pas de gêne, là. Commentez.