Besoin d’amour

Pérégrination sur la toile dans l’univers des blogueurs de musique. Je me suis sérieusement enfargé sur la page Willard’s Wormholes et j’ai peur de ne plus m’en sortir. Du stock, du stock, du stock, des heures et des heures de matériel. L’auteur s’attaque à un monstre sacré : LED ZEPPELIN. Les britanniques sont depuis toujours accusés de plagiat (ma contribution en cliquant ici) et le blogueur y va d’une recherche fouillée et détaillée dans le corpus du dirigeable de plomb pour en ressortir des dizaines d’éléments qui prouvent à quel point Robert Plant et Jimmy Page ont piqué à plusieurs reprises les plans des pionniers du blues et même certains de leurs contemporains qui s’abreuvaient à la même source.

3small-faces

3Ledzep

Pour reprendre un exemple cité dans l’article, prenons le classique WHOLE LOTTA LOVE.

La pièce est en réalité une reprise à peine déguisée de la chanson YOU NEED LOVE écrite en 1962 par Willie Dixon; Led Zeppelin refait la version de Muddy Waters enregistrée la même année (elle avait été composée par Dixon pour Waters). Mais si on s’arrête à la voix de Robert Plant, on se rend compte qu’il copie la performance de Steve Marriott dans sa version de la chanson au sein des Small Faces, enregistrée celle-là en 1966 sous le titre YOU NEED LOVING. Ce dernier groupe avait osé prendre le crédit de la composition et, encore plus outrageant, Led Zeppelin n’a pas jugé bon de créditer qui que ce soit en réintitulant sa version WHOLE LOTTA LOVE sur le 2ème album du groupe paru en 1969. Willie Dixon a poursuivi le groupe 16 ans plus tard et a bien sûr remporté sa cause. L’affaire étant trop évidente pour que des avocasseries viennent ternir la démonstration.

L’histoire de la musique pop est pleine de ces histoires où des blancs-becs ont soutiré à des artistes noirs leurs droits d’auteur. Ça vaut la peine d’en brasser quelques unes pour secouer le pommier de ceux qui prétendent encore que « Elvis est le roi du rock », qu’on n’a « jamais rien inventé de mieux depuis les Beatles » et autres sornettes de ce genre.


MUDDY WATERS « You Need Love »


THE SMALL FACES « You Need Loving »


LED ZEPPELIN « Whole Lotta Love »

Pas de gêne, là. Commentez.