Scrape profonde

DEEP SCHROTT serait – c’est du moins ce que laisse entendre le site web du groupe allemand – le seul et unique quatuor de saxophones basses de l’univers! Si vous ne connaissez rien de cet instrument, voici une occasion peu commune d’en découvrir les possibilités. L’ensemble propose une relecture de plusieurs grands classiques de la culture pop arrangés et livrés avec beaucoup de tonus au saxophone basse, un instrument parfois négligé et habituellement utilisé dans l’orchestre comme base harmonique.

Le groupe allemand de 4 compositeurs et instrumentistes reconnus, originaires de Sarrebruck, Bielefeld, Münster et de Cologne, a fait paraître en 2010 l’album ONE qui contient des reprises de Led Zeppelin, King Crimson, et Fleetwood Mac. Il a récidivé avec Deep Schrott Plays Dylan & Eisler et The Dark Side Of Deep Schrott Vol. 1 et 2.

Andreas Kaling, Wollie Kaiser, Jan Klare et Dirk Raulf sont manifestement influencés autant par le jazz, la musique improvisée, la musique de chambre, que par le heavy metal, le trash metal, le grunge et le punk.

Sources :

A Jazz Noise, 26 mai 2016
Site web de Deep Schrott
Revue et Corrigée – Chronique

Pas de gêne, là. Commentez.